Prières

Marche

Tu es né pour la route.
Marche.
Tu as rendez-vous.
Où ? Avec qui ? Tu ne le sais pas encorefrançois
Avec toi, peut-être ?
Marche.
Tes pas seront tes mots.       
Le chemin, ta chanson.
La fatigue, ta prière.
Et ton silence, enfin, te parlera.
Marche seul, avec d’autres, mais sors de chez toi.
Tu te fabriquais des rivaux :
tu trouveras des compagnons.
Tu te voyais des ennemis :    
tu te feras des frères.
Marche.
Ta tête ne sait pas où tes pieds conduisent ton cœur.
Marche.
Tu es né pour la route,
celle du pèlerinage.

Un Autre marche avec toi et te cherche pour que tu puisses le trouver.
Il est ta Paix
Il est ta Joie
Va
Déjà, ton Dieu marche avec toi.

Congrès européen des pèlerinages

Prière du petit orteil

(tirée de Luc Adrian,  » Compostelle « )

Seigneur, je suis un Rikiki, un tout-petit. Je ressemble au dernier de mes orteils. Apparemment, je ne sers pas à grand-chose, je suis la cinquième roue du carrosse. J’ai même souvent l’impression d’encombrer, de gêner, d’entraver la venue de ton Règne. Cela ne m’empêche pas d’avoir les chevilles qui gonflent et de me croire le nombril du monde. Donne-moi l’humilité de ne pas me mépriser, de me regarder comme un serviteur inutile qui a néanmoins une place unique dans l’ordre sublime de ta Création. Moi qui vis en bas de moi-même, attire-moi vers le haut. Tire-moi vers Toi. Fais de moi un pèlerin assoiffé de ton eau vive, toujours insatisfait des biens d’ici-bas, qui ne se laisse pas piéger par les fontaines empoisonnées, les idoles du monde et le mirage des faux bonheurs. Accorde-moi ton pardon pour ce que je gâche en moi, comme je te demande pardon pour tous ceux que je piétine de mes jugements, de mes calomnies, ceux que j’écrase de mes ignorances et de mes médisances. Pardon aussi de ne pas Te reconnaître dans les plus petits et les plus pauvres. Seigneur, que ton regard devienne mon regard, que ton sourire devienne mon sourire, que ton visage devienne mon visage. Accorde-moi chaque jour la grâce de te choisir, de glisser ma main dans la tienne, de poser mon cœur sur ton cœur, de marcher avec toi vers la maison du Père, de me laisser traiter de  » bête comme mes pieds  » sans bouder ni chercher vengeance … si cela permet au Royaume de survenir en nous et à ta présence de paix de grandir dans notre monde douloureux et magnifique. Amen.

Cantique des Créatures

Loué sois-tu, mon Seigneur,

Avec toutes les créatures,

Spécialement messire frère soleil,

Qui donne le jour et par qui tu nous illumines ;

Il est beau et rayonnant

Avec une grande splendeur de Toi Très-haut, il porte signification.

Loué sois-tu , mon Seigneur,

Pour sœur lune et les étoiles ;

Au ciel tu les as formées,

Claires, précieuses et belles.

Loué sois-tu, mon Seigneur,

Pour frère vent et pour l’air et les nuages

Et tous les temps par lesquels à tes créatures Tu donnes soutien.

Loué sois-tu, mon Seigneur

Pour sœur eau, laquelle est très utile

Et humble et précieuse et chaste.

Loué sois-tu, mon Seigneur,

Pour frère feu par qui tu illumines la nuit,

Il est beau et joyeux et robuste et fort.

Loué sois-tu, mon Seigneur,

Pour sœur notre mère la terre

Qui nous soutient et nous gouverne

Et produit divers fruits

Et les fleurs colorées et l’herbe.

Loué sois-tu, mon Seigneur,

Pour ceux qui pardonnent

Grâce à ton amour

Et supportent douleur et tribulation.

Bienheureux ceux qui persévèrent dans la paix,

Car par toi, très-haut, ils seront couronnés.

Loué sois-tu, mon Seigneur,

Pour notre sœur la mort corporelle,

A qui nul homme ne peut échapper.

Bienheureux ceux qu’elle trouvera

En tes très saintes volontés,

Car la seconde mort ne leur fera pas de mal.

François d’Assise
porte-chapelle-

Tu donnes ton amour

Tandis que nous cherchons le sens de notre vie et comment parvenir à la joie,

Tu es avec nous, Jésus, Tu donnes ton amour à notre faiblesse.

Quand nous trébuchons, quand nous tombons dans la poussière, quand nous guettons un faux bonheur, quand nous ne savons plus où reposer la tête,

Tu donnes ton amour à notre faiblesse.

Tandis que nous cherchons le sens de notre vie, Tu nous fais découvrir, dans la peine et la nuit, pas à pas, notre chemin vers toi.

Frère Roger de Taizé

Prière de Saint-François devant le crucifix de Saint-Damien

Dieu très-haut et glorieux, viens éclairer les ténèbres de mon coeur.

Donne-moi une foi droite, une espérance solide et une parfaite charité.

Donne-moi le sens du divin et la connaissance de toi-même, Seigneur, afin que je puisse accomplir ta volonté sainte qui ne saurait m’égarer.

Prière pour obtenir la grâce du silence

« Seigneur, accorde-moi non pas le silence qui me rend prisonnier de moi-même
…..mais celui qui me libère et m’ouvre des espaces nouveaux,
Non pas le silence du corps épuisé par les paradis artificiels
…..mais celui de l’âme qui respire au seuil de ton Royaume,
Non pas le silence de la peur des autres et du monde
…..mais celui qui me rend proche de tout homme et de la création,
Non pas celui de l’égoïsme froid, indifférent et hautain
…..mais celui qui enracine, fortifie et purifie la tendresse du cœur,
Non pas le silence de l’absence vide, du monologue solitaire
…..mais celui de la rencontre, de l’intimité en ta Présence,
Non pas le silence des exclus, des sans voix
…..mais celui qui nourrit la force des peuples qui se lèvent,
Non pas le silence de l’homme qui rumine ses échecs
…..mais celui qui réfléchit pour en découvrir les causes,
Non pas le silence de la nuit du désespoir
…..mais celui qui attend la lumière de l’aurore, de l’espérance,
Non pas le silence de la rancune, de la haine, de la vengeance
…..mais celui de l’apaisement et du pardon,
Non pas le silence du bavard, rempli de mots, de lui-même
…..mais celui du cœur qui écoute le murmure de ton Esprit,
Non pas le silence envahi par trop de questions sans réponses
…..mais celui de l’émerveillement et de l’adoration,
Non pas le silence de l’oubli, du tombeau, de la mort
…..mais celui où la matière se charge des énergies du Ressuscité dans l’attente d’une vie nouvelle dans Ta lumière… »

Fr. Michel HUBAUT, ofm (Les chemins du silence, DDB)