Andiamo !

Andiamo !
De la Cordelle à la Portioncule, la création du Chemin d’Assise

Cet ouvrage consacré à la genèse du Chemin d’Assise narre l’histoire de sa création, l’engagement et la ténacité de ses initiateurs et surtout leur fidélité à celui qui en est l’inspirateur : saint François d’Assise.

Nous suivons les péripéties qui ont accompagné le choix de l’itinéraire sur 1500 Km, les questions logistiques, les hésitations, les confirmations, les inattendus. Nous suivons aussi la création de cette petite communauté qui s’est construite peu à peu avec les personnes qui organisent, celles qui hébergent, celles qui balisent le chemin ou qui prient pour les pèlerins.

Sous la plume alerte de François Blanty, laissez vous guider sur le chemin d’une aventure humaine et spirituelle qui nous invite à l’émerveillement, à la fraternité, à la sobriété et à la paix.

Le livre est disponible au prix de 10€ + frais de port, et vous pouvez le commander par mail à l’adresse suivante : 3ressources@chemindassise.org.

« Adiamo »  98 pages – Association Chemins d’Assise 2022

Les piccole luci

Les piccole luci (petites lumières ) : pour vous accompagner pendant 10 semaines de marche, nous vous proposons des fiches regroupées autour de 10 thèmes forts de la spiritualité franciscaine et 7 fiches par thème.

Chaque jour, vous trouverez une courte introduction, une parole de Dieu, des intentions, une prière, un chant et une image pour nourrir votre méditation. Ces piccole luci, vous permettront de découvrir des événements marquants de la vie de François et la spiritualité franciscaine mais aussi selon l’inspiration de nos contributeurs, des déclinaisons variées de ces thèmes.

Chaque fiche a été conçue et écrite par un contributeur différent, ce qui explique la diversité de contenu, de style ; diversité, qui en fait la richesse.
Il ne s’agit pas d’un parcours spirituel organisé à suivre dans l’ordre. Les fiches sont indépendantes les unes des autres. Selon votre envie, suivez les thèmes comme ils sont proposés ou choisissez votre fiche du jour comme on cueille une fleur en chemin … à vous de construire votre parcours.

Que ces petites lumières jalonnent votre chemin !

Les piccole luci, c’est par ici

A propos de la Peste porcine

Le problème de la diffusione du virus de la Peste porcine est encore existant mais les deux régions intéressées – Piémont et Ligurie – ont voté une dérogation à la loi qui interdisait jusqu’à présent, sur tout leur territoire rural, la pratique, en autres choses, de la marche en dehors des routes goudronnées.
En conséquence, les pèlerins peuvent désormais parcourir tout l’itinéraire à pied mais, entre Canelli et Passo della Scoffera (zone de diffusion du virus), ils doivent se soumettre à certaines obligations :

  • suivre exclusivement les sentiers balisés.
  • les aires de picnic en dehors des sentiers balisés peuvent être rejointes seulement si indiquées.
  • le camping et le bivouac sont interdits en dehors des lieux autorisés.
  • si vous marchez avec votre chien, vous devez le garder en laisse.
  • si vous marchez en groupe, il ne faut pas être plus de 20 personnes.
  • il faut avoir 2 paires de chaussures et chaque jour, à la fin de la marche, les changer et mettre celles utilisées dans un sac en plastique fermé puis, parvenus à l’accueil, les brosser puis laver et désinfecter les semelles.
  • laver les vêtements utilisés.

Si, pour certains, ces obligations sont trop contraignantes, voici comment rejoindre le Passo della Scoffera à partir de Canelli avec les moyens de transport (attention ! pour l’instant, le masque Fpp2 est encore obligatoire sur les trains/autobus) :
– autocar Canelli-Alessandria : Corso della liberta 47, établissement Gancia, ligne directe 402 « arfea »- arrivée à la gare des trains de Alessandria.
– train Alessandria -Genova Brignole : ligne régionale directe ou avec un changement de train à Genova Principe pour Genova Brignole.
– autobus Genova Brignole-Passo Scoffera (direction Torriglia) : Piazza Giuseppe Verdi, devant la gare. Ligne extra urbaine 25.

ALERTE ÉPIDÉMIE PESTE PORCINE sur le Chemin en Italie dans le Piémont et la Ligurie.

Les autorités italiennes ont pris des dispositions de restrictions sévères dont l’interdiction de marcher dans les bois, les collines, les chemins non goudronnés suite à l’apparition de peste porcine sur une partie de son territoire.

La situation concerne, pour l’instant, le Piémont et la Ligurie et elle est en constante évolution. Au fur et à mesure que des carcasses d’animaux malades sont identifiées, le lieu concerné devient immédiatement interdit.
Les contrôles sont très fréquents et les amendes très élevées.

Le tronçon du Chemin concerné aujourd’hui est très étendu et se trouve pour l’instant entre Canelli et Passo della Scoffera.

Les marcheurs et pèlerins ne peuvent donc pas s’aventurer en ces lieux avant mai pour le Piémont et juin pour la Ligurie.

>Voir dernier décret pour le Piémont: www.regione.piemonte.it (pesta suina).
>Voir décret pour la Ligurie : www.regione.liguria.it (pesta suina).

Etant donné que tout peut changer en fonction de l’évolution de la contagion, n’hésitez pas à aller sur ces sites pour mettre à jour vos informations.

Si vous voulez contourner les zones interdites par des transports en commun, soyez vigilants aux normes anti-covid pour les transports en commun et les mises à jour des horaires.
– autocar Canelli-Alessandria : Corso della liberta 47, établissement Gancia, ligne directe 402 « arfea »- arrivée à la gare des trains de Alessandria.
– train Alessandria -Genova Brignole : ligne régionale directe ou avec un changement de train à Genova Principe pour Genova Brignole.
– autobus Genova Brignole-Passo Scoffera (direction Torriglia) : Piazza Giuseppe Verdi, devant la gare. Ligne extra urbaine 25.

Un pèlerinage en ligne



    Cliquer pour consulter notre politique de confidentialité.

    Quel sens cela a-t-il d’aller ainsi, virtuellement, sur les lieux de vie de François et Claire ?

    Avant le départ :

    Esprit du pèlerinage

    Quelle que soit la manière, même si elle est un peu plus « artificielle », il s’agit de se laisser interpeller par leur vie en approchant avec tous nos sens ces endroits qui ont été marqués par leurs divers choix pour mieux vivre l’évangile.

    Pour nous aujourd’hui, c’est une occasion qui nous est offerte de trouver un sens, peut-être nouveau, au moins renouvelé, à notre propre vie en l’éclairant de l’évangile par le même Saint Esprit qui a illuminé la vie de François et Claire.

    Comme l’écrit le frère Michel Hubaut (in « La joie de vivre l’Évangile ») :

    « Vivre de l’esprit de François d’Assise, c’est être séduit par l’évangile,                                                    avoir le cœur émerveillé par la vie.
    C’est se sentir solidaire des faibles et des mal-aimés, être familier de la création toute entière, fraternel avec elle, ni dominant ni dépendant.
    Promouvoir la justice, se mobiliser pour la paix.
    C’est encore se détacher des biens matériels, vivre le travail comme un service pour le bien commun.
    Vivre l’esprit de François, c’est être passionné par ce chemin d’évangile ouvert à tous,                       être signe de l’Amour qui est Dieu. »

    Nous vous invitons donc à entrer progressivement dans la rencontre.
    Rencontre avec ceux vers qui nous irons : François et Claire d’Assise  bien sûr !

    Quelques suggestions avant de vous mettre en chemin intérieur :

    pour chaque étape, trois temps vous seront proposés. Mais vous êtes bien sûr libre de choisir votre manière de cheminer. Un peu comme le font les pèlerins à pied, chacun ayant son rythme de marche. Par exemple, vous pouvez choisir de prendre un premier temps le matin, le deuxième en milieu de journée, le troisième en soirée. Mais vous pouvez aussi progresser en unissant les trois temps pour un seul temps-fort quotidien. Ou encore cheminer plus « lentement » en faisant les cinq étapes sur quinze jours … Tous ces choix seront fonction de vos possibilités d’emploi du temps ou de vos options d’avancée spirituelle !

    Il peut être beau de préparer un « décor » adapté : par exemple un sac dans lequel chaque jour je trouverai mon carnet de bord, une Bible, un livre de méditation (Les écrits de St François et Ste Claire) … Bref, se mettre en « condition » pour sa progression spirituelle.                   

    Nombreux sont les pèlerins qui prennent le temps d’écrire leur cheminement intérieur au cours d’une étape. Ils y trouvent un moyen d’enraciner le vécu de la journée, de se donner des repères et de relire ensuite le chemin parcouru.
    C’est une chance pour soi-même mais aussi pour les proches à qui ils peuvent offrir quelques perles.

     

     

    Nous sommes prêts ? Allons !  Voyons pour commencer quelques aspects de la personnalité de François et de Claire.
    Saint François nous est présenté ici par le frère Nicolas :

     

    Sainte Claire est sans doute moins connue. Elle fut la première femme à vouloir vivre avec la même radicalité le saint évangile. Écoutons ce que nous en dit Sœur Claire-Elisabeth, abbesse du Monastère Ste-Colette à Poligny (Jura) :

     

    Tout en les découvrant et en se laissant interpeller par eux, nous nous apercevrons très vite qu’il y a un Autre vers qui nous avançons et qu’ils ont voulu suivre en mettant les pas de leur vie dans les Siens : Jésus, le Christ.
    Peut-être qu’au départ, ce n’est pas votre objectif …
    Quel que soit votre désir, il est respectable. L’intention des auteurs est que chacune, chacun puisse « butiner » au gré de son inspiration, au gré de ses besoins, en harmonie avec sa sensibilité.

    Le « chemin d’Assise » offre moins de lieux reconnus comme « sacrés » que les chemins fréquentés depuis plusieurs siècles par des pèlerins. Cependant, Saint François nous a appris à vivre des démarches spirituelles fortes au cœur même de la nature (pensons aux nombreux ermitages qui n’étaient que des grottes), à contempler le Christ dans les plus petits de nos frères sans oublier les églises ou chapelles qui jalonnent le chemin.
    Une belle cathédrale de verdure peut laisser monter en nous une authentique prière de louanges !
    Et n’oublions pas cette parole désormais célèbre de François : « Mon cloître, c’est le monde » !

    « Quelle que soit votre vie,
    quels que soient votre âge, vos choix et vos idées,
    vous avez tous au plus profond de vous
    un petit cloître intérieur et caché
    où veillent
    la paix du cœur
    la joie qui respire
    et cette pauvreté de Claire et François
    qui est l’Évangile à pleines mains
    pour aujourd’hui. »
                                                     Jean Debruyne

     

    Alors que nous sommes prêts à « prendre le chemin », chantons, avec au cœur l’esprit même de Sainte Claire  : « Pars en toute quiétude »                                                                                               (auteur-compositeur-interprète Jean Humenry / ADF BAYARD MUSIQUE).

    Au programme :

    Etape 1 : PARTIR ENSEMBLE
    Etape 2 : ACCUEILLIR CE QUI EST DONNE
    Etape 3 : S’EMERVEILLER , COMMUNIER DANS LA PAIX
    Etape 4 : PERSEVERER DANS LA JOIE INTÉRIEURE
    Etape 5 : COMMENCER…

    Pour ouvrir chaque étape, cliquer sur le titre. Bon chemin !

    Consigne pratique : lorsque vous ouvrez une vidéo, vous devrez peut-être attendre un moment son chargement ; ensuite, si vous le voulez, vous pouvez la regarder en pleine page en cliquant sur le carré en bas à droite de la bordure noire. Pour revenir à votre lecture, actionnez la touche » Echap » de votre clavier.

    Notice importante : les textes repris au fil des étapes sont généralement munis du nom de leur auteur. Malgré les précautions prises, nous ne sommes pas toujours certains qu’ils sont libres de droits. Si cela n’était pas le cas, merci aux auteurs ou éditeurs de se manifester.

    L’itinéraire a été modifié

    En Ligurie, dans l’étape Cabanne – Rifugio Prato Mollo/Monte Aiona,

    l’itinéraire a été modifié sur le terrain mais pas encore sur le topoguide :
    Après le pont sur la rivière, à la sortie de Cabanne, laisser la route SS586 et prendre le large sentier à droite juste à la fin du pont. Suivre le balisage local (3 points et un trait jaunes) en passant éventuellement une barrière/fil pour animaux. On remonte sur 450m. la rivière, jusqu’au niveau de l’église de Cabanne (visible de l’autre côté de la rivière) puis on remonte une combe. Seulement quelques tau de confort. Après environ 2,5km (et une aire de picnic entretemps), on rejoint la Cappella del Bozzale et l’Alta Via à suivre vers la gauche pour rejoindre le Refuge Monte degli Abeti au Passo delle Lame (et notre ancien itinéraire) après 3,5km.

    Consignes Covid

    La situation sanitaire évolue et les annonces gouvernementales sont
    régulièrement actualisées. L’Association Chemin d’Assise demande à tous
    les pèlerins de respecter les consignes officielles concernant les
    déplacements, les gestes barrière…, en particulier sur les lieux
    d’hébergement.

    Pour l’Italie, les informations à jour sont à consulter sur le site du
    Ministère des Affaires étrangères :
    https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/italie/
    <https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/italie/>

    Nous vous souhaitons un bon chemin!

    Pax et Bonum